Oaxaca

7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18

     Vendredi tôt le matin, départ pour Oaxaca : quatre heures de bus avec deux films de classe mondiale : « Le Chevaucheur de Baleine » (en anglais sous-titré espagnol) et « PaperBoy » (doublé en espagnol)

Le centre-ville est superbe, à l'image de sa place centrale (photos ci-dessous), les vendeurs de ballon et d'artisanat donnent une ambiance charmante à la localité.

le Zocalo et ses vendeurs de ballon

le Zocalo et ses vendeurs de ballon

 

Doggy nous fait également visiter le Palacio de Gobernio et ses superbes fresques murales.

Palacio de Gobernio

Fresques du Palacio de Gobernio
Fresques du Palacio de Gobernio

 

Parmis les choses à ne pas manquer également à Oaxaca, ses marchés réputés :
  • le Mercado 20 de Noviembre (sorte d'immense cantine où les stands de nourriture et les cuisines dégagent une odeur à faire pâlir de honte un roquefort à la retraite)
  • le Mercado Benito Juárez (le gars qui tire la tronche sur la fresque plus haut), marché d'artisanat.
Mercado 20 de Noviembre

Une sérénade ?

Le soir dîner en terrasse sous les arcades du Zócalo, entourés par les musiciens et vendeurs en tout genre.

Bilan commercial de la journée : une chemise pour lo et un hamac deux places d'acheter.

la veille... 10/02/05  Retour au menu  le lendemain... 12/02/05

un petit commentaire ? un petit mail ?